Le langage et sa musicalité
Directeur  d’acteur, la musique avant toute chose…

Centre Saint Elivet
Samedi 15 décembre 14-17 heures
Dimanche 16 décembre : 10-17 heures

Intervenant :  Benoit Schwartz


OBJECTIFS : Ressentir la  structure profonde d’un texte au service du jeu d’acteur, incarner la langue…

Textes abordés : Bérénice et Britannicus  de Racine.

Demandez aujourd’hui  ce qu’est le langage, on vous répondra le plus souvent communication, formulation d’un sens… Rarement on vous parlera de musique.
Le langage est pourtant sens et musique, contenu et contenant, fond et forme….La forme fait sens. Elle est par ailleurs, le seul moyen pour l’auteur de transmettre à l’interprète des indications de jeu, d’état, d’atmosphère. Le texte est expression d’une pensée et partition pour un souffle, une respiration. Il s’adresse aux poumons de l’acteur comme à son cœur et  à sa tête.

Je propose aux stagiaires d’explorer les outils du langage pour les mettre au service du jeu, de plonger dans le « Jeu Verbal ».
Pour faciliter le travail, les participants viennent avec un exemplaire de Bérénice* sur lequel ils puissent écrire et chiffrer la partition texte, et qu’ils aient choisi un court extrait ( une dizaine de vers  au moins) qu’ils aient travaillé, ou appris. Cela permettra de voir ou en est chacun du travail sur le vers, de soulever tout de suite les questions, de permettre de se replonger ou de se plonger dans l’œuvre (une au moins) de Racine.

De mon côté j’apporterais des textes de plusieurs horizons qui parlent du langage, du vers, du phrasé, non des textes universitaires mais des paroles de poètes…
J’aimerai que les participants sortent de se stage en ayant balayé un certain nombre d’idées fausses qui ne manquent pas de vivacité, et qu’ils aient découvert l’immense terrain de jeu qui s’offre à eux…. 

*Le texte de Bérénice peut être téléchargé gratuitement en cliquant sur le lien : Télécharger le texte Bérénice

 

Benoit Schwartz se forme à l’école à l’école Claude Mathieu à Paris, il rencontre ensuite Michel Bernardy, professeur au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris.  Il travaille pendant près de dix ans avec lui sur le  » jeu verbal » et approfondi les notions de langage, de phrasé, de syntaxe, de métrique et de musicalité d’un texte.
Il enseigne au sein de l’école Claude Mathieu pendant deux ans et dirige de nombreux stages d’interprétation et d’écriture. 
Titulaire du DE d’enseignement du théâtre, il dirige plusieurs formations pour amateurs, formateur et professionnels du spectacle.
Auteur metteur en scène comédien il écrit et créé par ailleurs  ses oeuvres au sein de la compagnie la Bao Acou  entre autre « La mémoire des eaux », « la Princesse de Clèves » ,  « JE / JE (se terre) « , « Chœur d’enfance » , « Mademoiselle au bord du loup », « Babil, l’être père »,  « Marrons gagnants », »les vocations contes baudelairiens et africains » et collabore avec d’autres artistes partout en France.
Il met en scène l’échange de Claudel , Hernani de victor hugo, i
l joue Melchio, Milovanoff, Calaferte, Racine, Molière, Marivaux, Camille laurence, Oscar Panizza, Choderlos de laclos …. 

Le travail de création de la Compagnie la Bao Acou est soutenu par la région, le département, la Drac et Spectacle vivant en Bretagne.

 

 
 
 
 

Réservations

Type de billet Prix Places
Autres
(Comprend l'adhésion à l'association Maldoror)
48,00 €
Adhérent Maldoror
(à jour de cotisation)
40,00 €